ONLY LIVE

live

Gabacho Maroc

Vidéos ONLY FRENCH Tv

Quelques mots sur l'artiste ou le groupe

Gabacho Maroc

Gabacho Maroc

Une formation haute en couleurs composée d’instruments traditionnels marocains, percussions africaines et du Maghreb, chants, cuivres, n’goni, piano, basse, batterie.

Sur scène ce sont sept musiciens français, marocains et espagnols, menés par le chant et le guembri du maâlem Hamid Moumen, métissant des compositions s’inspirant de l’héritage gnaoua, de l’afro, de la tradition Berbère, du jazz et du flamenco… dans une transcendance des frontières, des styles, des différences.

PLAYLIST | Par artiste

2016 : Annette Campagne - Cathy Renoir - Darline Desca - Francofete - Hervé Peyrard - Koto Brawa - Le Ligand - Les Jeunes d'Asteure - LiA - Nabalum - Nawel Ben Kraïem - NiLem - Sahad & the Nataal Patchwork - Tina Mweni

2015 : Amen Viana - Barcella - BélO - Blue Crexx - Dicko Fils - Émilie Marsh - Fabian Tharin - Gabacho Maroc - Gasandji - Geneviève Morissette - Jaaq - King Mensah - Koppo - Les Frères Guissé - Mai Lingani - Monsieur Lune - Mustafa Naham - Patrick Kabré - Question de point de vue - Renya - Sahad

2014 : Ablaye Cissoko & Volker Goëtze - Alif Naaba - B.I.C. - Benoît Paradis Trio - Berty - Billie - Carlou D - Charlotte Parfois - Chloé Lacan - Dalton Télégramme - Des Fourmis dans les Mains - Electro Bamako - Elève Lapointe au Piquet - Eric Rwigema - Fredy Massamba - Hervé Lapalud - Iaross - Jerem - Pierrot Le Fou - William Baldé

2013 : David Sire - Faada Freddy - I Science - Kareyce Fotso - Khalid k - Le Cirque des Mirages - Lili Cros et Thierry Chazelle - Marka - Nicolas Fraissinet - Sébastien Lacombe - Souleymane Faye - Tomas Grand - Yoro N'Diaye

2012 : Cédric Gervy - Eric Toulis - Marc Aymon - Mell - Orlando - Scotch & Sofa - Zedrus

2011 : Aliose - Balabagui - Évelyne Gallet - Gatshens - Jean-François Lessard - Jérémie Bossone - Joseph Cantalou - Les Fouteurs de Joie - Marion Rouxin - Pascal Heuillard - Samir Barris

2010 : Coup d'Marron - Dimoné - Eddy la Gooyatsh - Lisa Portelli - Noga - Pascal Rinaldi - Patrick Consoli

2009 : Batlik - Eté 67 - Fred Radix - Frédéric Bobin - Martial - Orly Chap - Pierre Lautomne - Swift - Toufo - Trip In - Yoanna

2008 : Albert Magister - Gérald Genty - Jerrycan - Lune - Mike Carley - Nicolas Jules - Palinka - Presque Oui - Sarcloret - The Aim - Tom Poisson - Vendeurs d'Enclumes - Yéti

2007 : Céline Caussimon - Gaelle Cotte - La Rasbaia - Une Femme mariée

2006 : Guillo - Ivan Tirtiaux - Jean Dubois - Les Mauvaises Langues - Madjid Ziouane - Thierry Romanens - Thomas Pitiot

2005 : Aristide - Dimitri - Gildas Thomas - Labay - Laurent Madiot - Lezard Martien

2004 : Arman Méliès - Christine Kandel - Christophe Cerino - Guillaume Corpard - Malinko - Marc Delmas - Syrano

2003 : Adélaïde ma Grande - Alain Leamauff - Claude Delrieu - Dattas - Les Cosmopaulettes - Robin

2002 : Anis Trio - Anne-Marie Délès - David Carion - Pascal Assy - Pascal Garry - Stéfano


Transcription de l'interview de Gabacho Maroc

Je suis Vincent Thomas, le batteur et fondateur du groupe Gabacho Maroc (Connection), aux influences afro gnawa musique marocaine avec une petite teinte de jazz. C'était un quintet de jazz au début qui a muté, et donc maintenant on est plus world que jazz. Donc on a vraiment la présence de musiciens marocains, de musiciens français, et espagnols et on mixe une sorte de fusion de musiques Marocaine, Africaine Gnawa, avec le jazz, mais c'est vraiment musique du monde.

Le cheminement musical du groupe est assez lié à mon cheminement personnel, parce que ma mère est née à Casablanca et j'ai découvert le maroc et sa musique il y a une dizaine d'année. Et j'ai pris le folklore marocain en pleine tête, et sa richesse et notamment le festival de Gnawa d' Essaouira, toutes ces choses là.

J'ai vraiment voulu mixer le chaabi, le gnawa, les musiques berbères, toutes ces musiques là avec le jazz qu'on faisait au début, et on ne c'est pas trompé, parce que... Là maintenant on fait plein de festivals, on a vraiment un chouette répertoire et c'est un joli projet.

Comme le groupe est composé de 7 personnes, les influences sont vraiment multiples, ca va d'un côté.. évidemment représenté par le Maalem, par le chanteur et gnawi du groupe Hamid, mais le clavier du groupe il aime beaucoup le Hip hop et on aime beaucoup aussi José Zawinull des Weather Report et le sax alto, il aime beaucoup aussi le Hard metal et Igor Straviski on aime beaucoup aussi la musique du Brésil et la musique Africaine qui est représentée par le Ngoni et le Djembé de Fred, donc c'est une pléthore d'influences musicales, ce groupe.

On essaie de faire une fête marocaine sur scène, et dans le disque avec des fleurs, mais des fleurs qui sont, je pourrai dire des fleurs savantes. Des fleurs qui permettent de rentrer dans
une chanson et d'être surpris et d'avoir un peu de transe, d'avoir des couleurs. C'est un petit peu ça, je crois la ligne directrice, essayer de faire un répertoire élégant et festif.

Le rapport à l'intérieur du groupe c'est un volcan, c'est plein de choses à la fois. Il y a les rapports internes, les personnes qui font plus de travail que d'autres, les personnes qui suivent un petit peu, il y a les personnes qui composent plus que d'autres et puis tout ça, ça change avec le temps, ça se déplace. C'est à dire pas de problème au niveau de qui doit composer quoi, tout ça, tout le monde produit le morceau et les morceaux gagnants en fait ils seront pris sur le disque ou sur les concerts, à jouer se sont les meilleurs morceaux.

La musique Gnawa, c'est une musique très ancienne qui est jouée par plusieurs instruments, par le Maalem, il y a le Guembri qui chante et autour de lui il y a les Couillouds, qui ont les Carcabous, qui font "chicichici", un truc de métal comme ça. La musique Gnawa est vraiment basée sur la transe, parce qu'il y a une fonction curative, je pourrai dire, un peu comme les pratiques chamaniques dans les musiques du Sud, comme ça, ou les personnes va à la cérémonie le Lila, pour ce guérir, il y a de l'encens, il y a des couleurs, il y a le Maalem, il y a les invocations aux esprits. C'est une musique qui a été importée, enfin une partie de cette musique, par les esclaves, les arabes, l'ancien Mali, l'ancien Soudan qui sont remontés avec ces chants et donc le gnawa est très présent à Essaouira, mais il y a des Maalems partout, dans beaucoup de villes du Maroc et aussi en Algérie.

Un morceau qui me tient à coeur, je pourrai dire "Moussaoui", c'est un morceau qui parle du Gnawa, de la cérémonie gnawa, qui n'est pas gnawa, mais qui a été composé par moi et les paroles sont écrites par Hamin, le chanteur et Guembri du groupe, et il parle de la Lila, la cérémonie Gnawa, une personne qui est possédée par l'esprit de la mer et qui va devoir en quelques sorte mourir dans sa tete, durant la cérémonie pour revivre en fait. Et donc, c'est un morceau assez Pop Marocain avec de jolis harmonies. Petit coup de cœur oui.

Nos connexions


La scène, le live

Nous écoutons, programmons, communiquons et réalisons.

Nos concerts

Le numérique

Nous captons, enregistrons, interviewons et diffusons.

Nos reportages

L'éducation

Nous participons à des projets éducatifs.

Notre participation

La lecture

Quelques articles écrits au fil des jours, à découvrir sur le thème de la musique.

Nos articles